Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nissan prudent pour l'exercice qui s'ouvre

Hiroto Saikawa, président-directeur général de Nissan, lors de l'annonce des résultats du constructeur.

Nissan prudent pour l'exercice qui s'ouvre

Le japonais reste prudent pour l'exercice comptable qui vient de s'ouvrir même si le précédent a été solide. D'ailleurs, pour le compte de son 4e trimestre, Nissan contribue à hauteur de 478 millions d'euros au résultat net de Renault sur les trois premiers mois de l'année.

 

Alors que Nissan vient de dévoiler des ventes record pour l'exercice fiscal 2017-2018, bouclé le 31 mars dernier, Renault, son partenaire dans l'Alliance, vient de faire savoir que la contribution du Japonais dans le résultat net du premier trimestre était estimée à 478 millions d'euros. Sur l'ensemble de l'année 2017, Nissan avait "apporté" 2,79 milliards au résultat net du Français qui avait atteint 5,21 milliards, soit 53,6 %.

 

Sur l'ensemble de son exercice fiscal, Nissan affiche un chiffre d'affaires en hausse de 2 %, à 1 1951,2 milliards de yens (91,2 milliards d'euros), et un résultat net en hausse de 12,6 %, à 746,9 milliards de yens (5,7 milliards d'euros). En revanche, le Nippon a vu son résultat opérationnel plonger de 22,6 % (4,4 milliards d'euros) sous l'effet conjugué du scandale de certification au Japon et des conséquences, notamment américaines, des problèmes d'airbags Takata.  

 

Les chiffres clés de Nissan sur l'exercice 2017-2018

Nissan

2017-2018*

Evol. %

CA

11 951,2 (91,2)

+2

Résultat opérationnel

574,8 (4,4)

-22,6

Marge opérationnelle

4,8

-1,5 pt

Résultat net

746,9 (5,7)

+12,6

*en milliards de yens (en milliards d'euros)

 

Pour l'exercice actuel, qui se terminera le 31 mars 2019, Nissan estime que ses ventes vont progresser pour atteindre 5,925 millions d'unités à travers le monde contre 5,77 un an tôt. Il compte sur la montée en puissance des Serena e-Power, Nissan Leaf, Datsun Cross et Infiniti QX50 récemment lancés, mais aussi sur les nouveautés 2018 que vont être les Altima, Sylphy ZE et Terra.

 

En termes financiers, Nissan escompte un CA en légère hausse, à 12 000 milliards de yens (91,5 milliards d'euros), mais imagine en revanche un résultat opérationnel et un résultat net respectivement de 540 milliards de yens (4,1 milliards d'euros) et 500 milliards de yens (3,8 milliards d'euros).

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Citroën C5 Aircross se dévoile

Citroën a choisi le parc de Saint-Cloud, en région parisienne, pour la première présentation de son SUV du segment C en Europe. Avec le C5 Aircross, véritablement lancé en fin d'année, la marque

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
cc
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page