Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Pour 2048, Michelin veut 100 % de pneus recyclés

En parvenant à ses objectifs, Michelin réalisera une économie équivalente à 33 millions de barils de pétrole par an.

Pour 2048, Michelin veut 100 % de pneus recyclés

Le groupe Michelin affiche ses ambitions écologiques à Movin’On. Le manufacturier a annoncé que ses pneus seront, d’ici à 2048, fabriqués à 80 % de matériaux renouvelables. La totalité des gommes sera, en outre, recyclée.

 

Pour Michelin, il est temps de mettre la gomme sur le recyclage. À 2018 (30 mai au 1er juin), sommet mondial sur la mobilité durable, le manufacturier a présenté un plan visant à garantir, d'ici à 2048, que ses pneus seront fabriqués avec 80 % de matériaux durables et que 100 % d’entre eux seront recyclés. Une annonce plutôt ambitieuse puisque le taux mondial de récupération des pneus est de 70 % tandis que le taux de recyclage plafonne à 50 %.

 

Pour parvenir à ses fins, le groupe de Clermont-Ferrand espère porter à 80 % la part de matériaux durables (caoutchouc naturel, huile de tournesol, limonène, etc.) entrant dans fabrication de ses pneumatiques, contre 20 % aujourd’hui.

 

Michelin parie sur la poudre de caoutchouc

 

Cet objectif passe par des programmes de recherche sur des matériaux bio-sourcés comme Biobutterfly. Ce programme lancé en 2012, en partenariat avec Axens et IFP Energies Nouvelles, vise à créer des élastomères de synthèse à partir de biomasse comme le bois, la paille ou la betterave. En parallèle, Michelin investit dans des solutions innovantes, à l’instar de sa récente acquisition de Lehigh Technologies, spécialiste des micro-poudrettes de haute technologie dérivées de pneumatiques recyclés.

 

Cette société américaine est le leader sur le marché des poudres de caoutchouc micronisées (MRP), qui remplacent les charges d'alimentation à base de pétrole et de caoutchouc dans une large gamme d'applications industrielles et grand public. "Cette acquisition démontre la volonté stratégique de Michelin de valoriser son expertise dans les matériaux de haute technologie, dans des domaines qui s’étendent au-delà du pneumatique", souligne Christophe Rahier, directeur de la ligne business matériaux de haute technologie de Michelin.

 

Outre ces efforts portant sur la conception de ses produits, le Bibendum s’est aussi fixé pour mission d’identifier de nouvelles façons de recycler les pneumatiques, ou de nouveaux débouchés pour les pneus recyclés. Un hackathon a ainsi été organisé l’an dernier, en partenariat avec Aliapur, pour imaginer des solutions permettant d'utiliser les granulats de pneus.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Rupert Stadler placé en détention provisoire et remplacé à la tête d'Audi

Le patron d'Audi vient d'être placé en détention provisoire par la justice allemande dans le cadre d'une enquête pour fraude et complicité d'émission de faux certificats. Le Groupe VW a annoncé

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page