Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
WeNow fait une percée chez Charier

WeNow fait une percée chez Charier

La solution d'aide à la conduite vertueuse WeNow a obtenu un contrat de 500 véhicules au sein de la flotte du groupe Charier, spécialiste du BTP. Une étape à inscrire dans un plan de déploiement de milliers de boîtiers dans les mois à venir.

 

Le moins que l'on puisse dire est que le printemps aura été prolifique pour WeNow. La start-up, qui collectionne les trophées, dont celui de la dernière Conférence Automobile Connectée, engrange aussi les signatures de contrats. Ce 5 juin 2018, la société de Valérie Mas, la présidente co-fondatrice, a rendu public son introduction au sein du groupe Charier, acteur du BTP dans le Grand Ouest.

 

La solution d'aide à la conduite éco-responsable va s'embarquer sur 500 des véhicules du parc du groupe Charier, dont des véhicules de fonction (véhicules légers) et des véhicules de services (VL et VUL de moins de 3,5 tonnes). La formule ne change pas, puisque WeNow a procédé à l'installation de ses boîtiers sur les véhicules, et doté les conducteurs d'une application mobile de suivi et de conseil. A travers ce dispositif, le groupe Charier dit avoir trouvé la solution pour à la fois améliorer la sécurité de ses collaborateurs sur la route, optimiser sa facture de carburant et réduire son bilan carbone.

 

Cette annonce fait naturellement suite à une période de test à grande échelle parmi les collaborateurs pour estimer le gain potentiel. Il en a résulté une économie de 6 % des coûts de gestion de la flotte. "Au-delà du gain financier, ça a créé l’émulation auprès des collègues, ils se sont vraiment pris au jeu et ça nous a d'ailleurs donné l’idée de faire un challenge entre entités une fois le système déployé", retient de cette phase Constant Charier, le directeur de projet de l'entreprise familiale.

 

Pour mémoire, la proposition de valeur de WeNow va loin. La start-up propose, en effet, de planter ensuite des arbres en compensation des émissions de CO2 de la flotte équipée. Ce qui impacte de manière positive le bilan RSE de l'entreprise cliente. Une approche saluée par les Nations unies qui lui ont accordé le label environnemental Climate Neutral Now.  

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Brexit : une opportunité pour l’industrie automobile française ?

A l’occasion du FEAL 2018, congrès sur l’industrie automobile du futur, la question du Brexit sur les activités industrielles britannique et européenne a été posée. Pour ieurs intervenants,

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page