Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Agnès Poulbot (Michelin) récompensée pour ses recherches

Agnès Poulbot a été primée en compagnie de quatre autres femmes.

Agnès Poulbot (Michelin) récompensée pour ses recherches

Créatrice d'un pneumatique PL qui se régénère au cours de son utilisation, Agnès Poulbot, mathématicienne et chercheuse au sein du groupe Michelin, a été distinguée à l'occasion du Prix de l'inventeur européen 2018.

 

Initié voilà douze ans par l'Office européen des brevets (OEB), le Prix de l'inventeur européen compte parmi ses lauréats des chercheurs issus de sept pays (France, Allemagne, Irlande, Suisse, Pays-Bas, Etats-Unis et Russie). Le palmarès 2018 couronne quatre femmes, dont une Française, Agnès Poulbot, mathématicienne et chercheuse évoluant chez Michelin, primée avec son collègue Jacques Barraud (décédé en 2016) dans la catégorie "Industrie".

 

L'invention en question porte sur un design de pneumatique spécifique, permettant de faire apparaître de nouvelles sculptures qui remplacent celles qui sont usées par le roulement, en améliorant la durabilité et en réduisant la consommation, et donc les émissions de CO2. "Ce qui se régénère, ce sont les creux, pas la gomme", résume pour nos confrères de l'AFP Agnès Poulbot. Elle explique que le pneu représente "pour un poids lourd, un quart de la consommation" du véhicule, et que son invention représente un gain de consommation d'un litre aux 100 km.

 

"Les armes, ce sont les brevets"

 

La chimiste américaine Esther Sans Takeuchi, primée dans la catégorie des "Pays non membres de l'OEB", a inventé des batteries compactes pour alimenter les défibrillateurs cardiaques implantables. Leur durée de vie est significativement longue et réduit la fréquence des interventions chirurgicales. Dans la catégorie "PME", l'équipe irlandaise conduite par Jane ni Dhulchaointigh, une spécialiste du design, a mis au point une colle modulable à usages multiples. Quant à la physicienne suisse Ursula Keller, spécialiste des lasers, elle a vu ses recherches de de trente ans distinguées par le prix "œuvre d'une vie".

 

Lors de la remise des prix à Saint-Germain-en-Laye, le PDG du groupe informatique Atos, Thierry Breton, qui présidait le jury, a souligné que l'action de l'OEB était "essentielle pour la compétitivité de l'Europe", notant que, dans la compétition économique, "les armes, ce sont les brevets". Le Prix de l'inventeur européen met "le projecteur sur un domaine où l'Europe, et particulièrement la France, n'étaient pas bien placés alors qu'on a une recherche scientifique de top niveau", s'est félicité le physicien français Jacques Lewiner, l'un des quinze finalistes.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Brexit : une opportunité pour l’industrie automobile française ?

A l’occasion du FEAL 2018, congrès sur l’industrie automobile du futur, la question du Brexit sur les activités industrielles britannique et européenne a été posée. Pour ieurs intervenants,

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page