Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Oscaro et Autodis officialisent leur union

Le groupe Autodis (Autodistribution, Doyen Auto, ACR) est le candidat pressenti par la rumeur pour un possible rapprochement.

Oscaro et Autodis officialisent leur union

Le spécialiste de la vente de pièces auto sur Internet a levé 30 millions d’euros grâce à l'intégration dans son actionnariat d'Autodis Group, maison mère d'Autodistribution, Doyen Auto et ACR.

 

Depuis ieurs mois, les rumeurs allaient bon train concernant Oscaro. Il était ainsi question de l'arrivée d'un nouveau partenaire au sein du tour de table du pure player. Eu égard aux liens entretenus avec ses filiales Doyen Auto et ACR, le nom d'Autodis Group revenait avec insistance. Mardi 18 septembre, Oscaro officialisait une opération d’augmentation de capital de de 30 millions d’euros auprès "d’un partenaire industriel". Sans en préciser le nom.

 

Pierre-Noël Luiggi, fondateur et président d’Oscaro, entend par ce biais poursuivre la diversification de ses activités qu’il a engagée cette année avec le lancement d’, nouvelle entité dédiée à la vente de panneaux photovoltaïques. Ce n’est pas tout : la start-up veut également étendre ses activités à l’international. Après le Portugal et la Belgique, elle vise l’ensemble des marchés européens d’ici à 2020.

 

Indépendance préservée

 

Outre le financement de son développement, cette levée de fonds aurait également pour objectif de renflouer les caisses d'Oscaro, qui a connu quelques tensions de trésorerie l’an dernier. Selon nos confrères des Echos, l'opérateur a ainsi affiché un Ebitda négatif de 8 millions d’euros lors de cet exercice. Après vingt-quatre heures d'attente, Autodis Group et Oscaro ont officialisé leur alliance.

 

La maison mère du groupement Autodistribution devient actionnaire minoritaire de la plateforme, à hauteur de 4,95 %. "Notre prise de participation s’inscrit directement dans le cadre historique des relations commerciales existant entre Oscaro et nos deux filiales, Doyen Auto et ACR Group, et contribuera à leur développement", précise Stéphane Antiglio, président d'Autodis. Pour Pierre-Noël Luiggi, cet accord "permet à Oscaro de rester totalement indépendant tout en poursuivant les liens historiques existants".

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Paul-Henri Dubreuil :

Comme annoncé hier dans nos colonnes, le groupe Dubreuil récupère les sites de Chartres et Dreux, et signe ainsi son retour dans le réseau Citroën, marque avec laquelle il a créé la structure Claris

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page