Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Moov'in.Paris c'est parti !

D'ici la fin de l'année 2018, Renault vise un parc de 500 véhicules. Il veut le doubler en 2019.

Moov'in.Paris c'est parti !

Depuis 10h10, ce mercredi 10 octobre 2018, l'offre de mobilité montée par Renault et Ada est opérationnelle. Le constructeur français annonce, pour l'heure, une centaine de Zoé sur le bitume parisien, mais leur nombre va grimper rapidement.

 

Annoncé dès , le service de location en free-floating est une réalité. En effet, depuis le 10 octobre à 10h10, une centaine de Renault Zoé sont garées dans la capitale et à Clichy en lieu et place des Autolib' disparues.

 

Opéré par Renault et Ada, ce service permettra de louer, via l'application Moov'in.Paris by Renault, sortie le 28 septembre dernier, des véhicules pour un temps allant de dix minutes à quatre heures. Depuis cette date, l'application a été téléchargée de 5 000 fois.

 

Renault annonce pour l'heure un parc de 100 Zoé, mais la montée en régime va être rapide avec 200 citadines électriques d'ici fin octobre, mais aussi 20 Twizzy. Le constructeur vise 500 véhicules d'ici la fin de l'année et 1 000 d'ici fin 2019. Rappelons qu'à Madrid, le parc Renault en free-floating est de 1 500 voitures avec l'offre Zity.

 

Quant à Ada, l'heure du déploiement a également sonné, comme nous le rappelait Christophe Plonevez, le directeur général d'Ada, en juillet dernier. Pour assurer les locations longues, le loueur propose des véhicules thermiques comme des Clio, Captur ou Fiat 500 qui seront aussi disponibles via l'application.

 

Le free-floating est donc lancé dans Paris. Mais ce n'est que le début car d'autres opérateurs ont déjà annoncé leur arrivée, comme PSA avec Free2Move ou encore Daimler avec Car2Go.

 

Par ailleurs, toujours dans ce registre de l'électromobile, Anne Hidalgo a également annoncé que 1 000 des 6 200 bornes Autolib allaient de nouveau être accessibles, à partir du 1er décembre, pour les particuliers ayant un VE contre un abonnement à 10 euros par mois.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Paul-Henri Dubreuil :

Comme annoncé hier dans nos colonnes, le groupe Dubreuil récupère les sites de Chartres et Dreux, et signe ainsi son retour dans le réseau Citroën, marque avec laquelle il a créé la structure Claris

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page