Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Nouveaux blocs essence pour le Qashqai

Les premières livraisons de ces nouvelles motorisations essence sont attendues pour le mois de novembre 2018.

Nouveaux blocs essence pour le Qashqai

Le bestseller de Nissan est maintenant disponible avec le moteur essence 1.3l de l'Alliance en versions 140 et 160 ch. Mais aussi, bientôt, avec une boîte double embrayage. De quoi relancer l'attrait pour ce SUV qui s'est encore vendu, en 2017, à 250 000 unités en Europe.

 

Après quelques mois d'immatriculations tumultueuses en France, notamment +107,6 % en août (4 182 unités) et -79,8 % en septembre (444 unités), en grande partie liées aux conséquences du nouveau cycle WLTP, le Qashqai aspire à reprendre une trajectoire stable. Pour cela, le SUV, qui totalise 21 056 immatriculations au cumul (+5,2 %), propose une large remise à niveau, avec, entre autres, un système nouveau système d'infodivertissement Nissan Connect, mais aussi et surtout de nouvelles mécaniques essence répondant aux normes Euro 6d-Temp. 

 

Le Qashqai est ainsi disponible depuis ce mois d'octobre avec le bloc 1.3 essence de l'Alliance dans des versions 140 et 160 ch. Les premières livraisons sont attendues en novembre. Pour Jean-Philippe Roux, General Manager Crossover Nissan Europe, "le lancement de ce tout nouveau bloc 1.3l répond à l'évolution du marché et aux attentes des clients qui recherchent un crossover alliant performance et efficacité énergétique". Rappelons qu'en France, sur le seul mois de septembre, les immatriculations diesel ont représenté 36 % des immatriculations seulement.

 

Baptisées DiG-T 140 et 160, ces deux offres remplacent les DiG-T 115 et 163. Un changement de génération qui se visualise sur la fiche technique avec de puissance, de couple, mais surtout des consommations et logiquement des émissions faibles. Ainsi le 140 ch affiche 0,1 l et 5 g/km de moins que le 115 ch malgré les 25 ch gagnés. La variante 160 ch voit sa consommation moyenne annoncée baisser de 0,3 l et ses émissions reculer de 10 g/km. Nissan annonce 5,5 l et 124 g/km pour ces deux blocs. Le tout en NEDC corrélée et en boîte manuelle.

 

Des chiffres bientôt complétés par ceux des variantes équipées d'une boîte double embrayage. En effet, pour la première fois de son histoire, le Qashqai sera disponible avec cette technologie. La date de lancement n'a toutefois pas été précisée.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Paul-Henri Dubreuil :

Comme annoncé hier dans nos colonnes, le groupe Dubreuil récupère les sites de Chartres et Dreux, et signe ainsi son retour dans le réseau Citroën, marque avec laquelle il a créé la structure Claris

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page