Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Philippe Watteau prend la direction générale de Vedecom

Philippe Watteau prend la direction générale de Vedecom

L'Institut Vedecom a annoncé la nomination de Philippe Watteau au poste de directeur général. Cet expert de l'intelligence artificielle dispose surtout d'une solide expérience du monde de l'industrie.

 

Il comptait parmi les contributeurs majeurs du Rapport de Cédric Villani sur l’intelligence artificielle (IA), il prend désormais la direction générale de l'Institut Vedecom. Philippe Watteau occupe en effet une nouvelle fonction depuis le 1er octobre 2018, a-t-on appris par voie de communiqué. Il aura la charge de développer cet écosystème propre à Vedecom "qui est absolument unique au niveau mondial pour développer les nouvelles mobilités au sein de la ville de demain", comme il l'estime lui-même.

 

Diplômé de l’Edhec et titulaire d’un bachelor de droit européen, Philippe Watteau a dernièrement occupé la fonction de directeur du CEA-List, Institut de référence de la recherche technologique dans le numérique, dont il a renforcé l'implication dans le domaine de l’industrie 4.0 . Il a également pris une part très active au développement de l'IA appliquée à la santé, au manufacturing avancé et à la sécurité. On lui doit notamment des contributions dans l’émergence d’écosystèmes dans le domaine du numérique, tel que DATA.IA avec l'Inria et le Digital Innovation Hub de Paris-Saclay au niveau européen.

 

En tant que directeur des partenariats industriels de CEA Tech, Philippe Watteau a joué un rôle clé dans la valorisation des technologies du CEA dans un grand nombre de secteurs économiques sur un large spectre de technologies Deep Tech (digital, micro-électronique, énergie). A noter enfin que le nouveau directeur général de l'Institut Vedecom a travaillé au sein de la R&D d’Air Liquide au niveau international et du groupe Renault, à la Direction de la Stratégie et du Plan Groupe, des Affaires publiques à Bruxelles et de la Direction commerciale. 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Les concessionnaires peinent toujours à récupérer l'argent des primes à la conversion

Le gouvernement traîne toujours des pieds pour rembourser les distributeurs de l'avance réalisée pour les primes à la conversion. Pourtant, fin septembre 2018, 85 millions d'euros avaient été débloqués.

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page