Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Quelles sont les marques automobiles les  fiables ?

Dans ce nouveau classement de Consumer Reports sur la fiabilité des marques, le groupe Toyota s'est une nouvelle fois illustré.

Quelles sont les marques automobiles les fiables ?

Comme chaque année, le magazine américain Consumer Reports a publié les résultats de son enquête sur la fiabilité des marques automobiles. Les asiatiques s'en sortent encore haut la main.

 

Consumer Reports a publié les résultats de son étude annuelle portant sur la fiabilité technique des marques automobiles et de leurs modèles. Pour ce faire, le magazine américain s’est appuyé sur les données recueillies sur de 500 000 propriétaires de véhicules, membres de l’association de consommateur Consumers Union. L’enquête se penche particulièrement sur 17 problèmes les souvent rencontrés par les automobilistes, des freins bruyants aux systèmes d’infodivertissement défaillants en passant par des pannes graves comme celles concernant les moteurs.

 

La gravité de chacun des problèmes est pondérée pour arriver à un score de fiabilité par marque, mais aussi par modèle. Les marques françaises, non ou très peu exportées au Etats-Unis ne font pas partie du classement, ainsi que d’autres marques dont le volume de données n’a pas été suffisamment significatif pour être pris en compte (Alfa Romeo, Fiat, Jaguar, Land Rover, Maserati, Mitsubishi et smart).



Le groupe Toyota à l’honneur



Résultat : les asiatiques sortent une nouvelle fois en haut du classement (voir tableau ci-dessous) Et particulièrement le groupe Toyota, qui, pour la sixième année consécutive, domine le palmarès, même si l'acualité fait mentir ce classement, avec un tout dernier rappel de 1,6 millions de véhicules. La marque haut de gamme Lexus est passée devant le généraliste, avec un score de 78 sur 100. Modèle le fiable, le GX, modèle grand SUV de la berline LS, également vendue en Europe. Du côté de Toyota, ce score atteint tout de même 76, avec le modèle Tacoma en tête. Le Top 3 est complété par une marque ayant gagné pas moins de neuf places en une année : Mazda. Le constructeur a apparemment su résoudre les problèmes liés à son SUV CX-9 et son roadstar MX-5, devenu modèle le fiable de la gamme, à l’inverse du CX-3, désigné pire modèle du Japonais.

 

Subaru et Kia complète le Top 5 avec des notes de fiabilité respectives de 65 et 61. Subaru a ainsi gagné deux places par rapport à l’année précédente, grâce à des amélioration sur son Impreza et une bonne qualité de son SUV Crosstrek, équivalent du XV en Europe. Du son côté, le Coréen Kia a perdu deux places, avec comme modèle le fiable la fourgonnette Sedona.



Les marques européennes dans le ventre mou



Il faut attendre la 7e position pour voir apparaître une marque européenne avec, en tête, Audi, pourtant déclassée de trois places par rapport au classement précédent avec un score de fiabilité de 60. "Tous les modèles pour lesquels nous disposons de suffisamment de données de fiabilité obtiennent une note moyenne ou bonne, cependant inférieure à celles des années précédente", souligne Consumer Reports. Le Q5 apparaît comme le modèle le fiable, l’A3 le moins fiable.

 

La marque du groupe Volkswagen est suivie d’un autre premium allemand, BMW, noté 58. La marque a été pénalisée par les problèmes de climatisation, de fuite de liquide de refroidissement et de commandes de sièges électriques sur son i3 et des défaillances sur son X1 avec notamment une usure prématurée des freins. L’i3 s’impose comme le modèle le solide, au contraire de ce X1. Mini suit BMW dans ce classement, en 9e place, notamment grâce à son Countryman. Autres marques européennes : Porsche (11e), Volkswagen (16e), Mercedes-Benz (17e) et Volvo, qui ferme le classement (29e).



Les 10 modèles les fiables :
1.    Lexus GX
2.    Toyota Prius C
3.    Toyota Prius Prime
4.    Mazda MX-5
5.    Toyota Corolla
6.    Lexus NX
7.    Toyota Prius
8.    Honda Fit
9.    Kia Sedona
10.    Toyota Highlander



Les 10 modèles les moins fiables
1.    Honda Odyssey
2.    Volkswagen Atlas
3.    Buick Enclave
4.    Chevrolet Silverado 2500 HD
5.    Kia Cadenza
6.    Chevrolet Traverse
7.    Honda Clarity
8.    Cadillac ATS
9.    Tesla Model X
10.    RAM 3500

 



 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Les concessionnaires peinent toujours à récupérer l'argent des primes à la conversion

Le gouvernement traîne toujours des pieds pour rembourser les distributeurs de l'avance réalisée pour les primes à la conversion. Pourtant, fin septembre 2018, 85 millions d'euros avaient été débloqués.

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page