Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Club Identicar réinvente l'assistance communautaire

Le Club Identicar réinvente l'assistance communautaire

Le Club Identicar a confirmé le lancement d'une toute nouvelle application baptisée "Roole". Elle aspire à créer une communauté d'automobilistes disposés à s'entraider sur le bord des routes.

 

Aussi surprenant soit-il, aucune application dédiée ne proposait jusqu'à présent une solution d'entraide sur le bord des routes, alors qu'il apparaît que les Français sont disposés à s'arrêter. Un vide que le Club Identicar vient combler. Ce 6 novembre 2018, le groupe spécialisé dans les services automobiles a officialisé le lancement de Roole, son application communautaire destinée à faciliter la mise en relation entre des conducteurs en situation de détresse et d'autres capables de leur porter assistance.

 

Cette annonce faite par Jonathan Tuchbant, le directeur général délégué, résonne en vérité comme une confirmation de la phase d'expérimentation réalisée depuis la rentrée de septembre, avec 4 000 utilisateurs, d'abord en Ile-de-France, puis sur l'ensemble du territoire. Une phase durant laquelle Roole a pu valider la liste des fonctionnalités et les détails pratiques. Au menu, le Club Identicar propose aux utilisateurs de pouvoir partager leur trajet avec leurs proches, de requérir de l'aide en cas de souci et de faire appel à l'assistance d'un professionnel référencé par l'entreprise.

 

Rien à monétiser

 

Tout repose donc sur la gestion de la donnée personnelle. "Nous sommes en conformité avec le RGPD, assure Jonathan Tuchbant, et nous ne souhaitons pas commercialiser les informations." Roole prévoit donc trois niveaux de partage laissés à la discrétion de l'utilisateur : Fantôme, Ville et Position précise. Lorsqu'une alerte est émise, les membres aux alentours en sont informés, d'abord dans un rayon de 5 km, puis de 15 km et enfin de 30 km. L'utilisateur reçoit les propositions d'assistance et choisit son "héros", comme il est nommé dans l'application. Grâce à une fenêtre de conversation, ils s'accordent sur les détails.

 

Gratuite, l'application Roole est ouverte à tous, aux 900 000 membres du Club (recensement à fin septembre 2018, NDLR) comme au tout venant. De 4 000 utilisateurs, elle devrait passer rapidement à 10 000, selon les prévisions. Les futures itérations devraient en convaincre davantage. Sans communiquer de calendrier précis, Jonathan Tuchbant se fixe pour objectif de compter l'intégralité de ses membres à moyen terme, en de nouveaux venus. "Le recrutement va donc s'opérer sur notre base, puis sur les réseaux sociaux, les plateformes vidéo et par des publicités in-apps", explique le directeur général délégué. Le Club Identicar ne cherchera pas à monétiser le service, ni ne forcera la conversion. "Nous ne commercialiserons aucun espace publicitaire, ajoute-t-il, notre ambition étant de construire une solution qualitative."

 

Fruit du hackathon

 

A l'origine du projet Roole, on retrouve les lauréats du hackathon organisé par Club Identicar l'an passé à Mines ParisTech. Le challenge était de concevoir une application d'aide sur la route. A peine mise en service, des évolutions sont à l'étude. Jonathan Tuchbant révèle que le prix d'intervention des professionnels sera forfaitisé afin d'éviter les surprises et que l'application intégrera un module de paiement en ligne. Difficile de la transformer en système d'appel d'urgence (e-call) en raison de paramètres opérationnels, Roole pourrait toutefois s'affirmer comme une alternative aux technologies de b-call.

 

Le discours marketing consiste à présenter Roole comme le premier service du genre. Il faut nuancer le propos. Certes, aucune application n'avait encore été conçue dans ce but, mais Waze a exploré ce terrain depuis ieurs mois. En effet, l'interface permet de déclarer une panne aux autres "Wazers", en appuyant sur l'icône "bouée". Une fonctionnalité doublée par la concrétisation d'une fonctionnalité b-call avec. De , Roole se heurtera à la logique de parcours d'utilisation. Si Club Identicar a recours à Google Maps pour la cartographie, la navigation n'est pas embarquée.

 

Pour information, Club Identicar annonce avoir augmenté son chiffre d'affaires de 20 % au cumul des neuf premiers mois 2018 (abonnement mensuel et consommation de services additionnels), sachant qu'il était de 68 millions d'euros à fin 2017. L'an passé, le groupe avait consacré une enveloppe de 4 millions d'euros au développement du département Tech (CRM, digital, infrastructure…). Un département qui compte désormais 50 personnes, soit 25 % des effectifs.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Les concessionnaires peinent toujours à récupérer l'argent des primes à la conversion

Le gouvernement traîne toujours des pieds pour rembourser les distributeurs de l'avance réalisée pour les primes à la conversion. Pourtant, fin septembre 2018, 85 millions d'euros avaient été débloqués.

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page