Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
13 % des immatriculations de VP neufs en location courte durée en 2018

La location courte durée se porte bien en France, selon AAA Data

13 % des immatriculations de VP neufs en location courte durée en 2018

AAA Data s’est penché sur la location courte durée en France depuis le début de l’année, un marché dynamique, mais aussi stratégique pour les constructeurs.

 

"Un service incontournable" : voila comment qualifie AAA Data l’activité de la location courte durée en France. Le fournisseur de données automobiles s’est penché sur la santé de ce marché, avec quelques chiffres à la clé : la location longue durée s’avère être un marché dynamique que le marché global avec une croissance de 11,4 % en 2017, soit 20 millions de locations par an pour 7,7 millions de locataires. 1 400 loueurs se partagent ce marché en pleine croissance, et ce, grâce à la conjonction de ieurs phénomènes. D’une part, une croissance soutenue des activités touristiques, d’autre part, l’émergence de la location courte durée comme alternative à la propriété du véhicule, mais aussi l’évolution des comportements des automobilistes, enclins aux nouvelles formes de mobilité. Sans oublier l’influence des flottes, qui se tournent de en vers des solutions d’optimisation de la gestion de flotte, dont fait partie la location courte durée, pour faire face, par exemple, à des pics d’activité saisonniers.

 

Ce marché de la location courte durée représente environ 200 000 immatriculations par an en France, avec un pic d’immatriculations observé logiquement avant l’été. AAA Data a ainsi noté entre 15 000 et 30 000 achats de VP neufs notamment durant le deuxième trimestre de l’année, avec une forte concentration en juin.

 

La demande en essence monte aussi en flèche dans la LCD

 

Pas moins de 17 % de ces de 200 000 véhicules plaçaient dans la catégorie des véhicules de luxe ou supérieur en 2017, tandis que les SUV dominaient en représentant 23 % VP neuf en LCD, soit 8 points de par rapport à 2014. A noter également une demande en essence et hybride en augmentation soit respectivement + 31 points de pour l’essence et 1 point supplémentaire pour l’hybride.  Bien sûr la location longue durée constitue aussi un canal d’immatriculation important pour les constructeurs et ce pour ieurs raisons : les marques profitent ainsi de ce marché pour accroître la visibilité de leurs modèles mais aussi écouler leur stock et atteindre leurs objectifs de ventes. Ainsi, de janvier à septembre 2018, les loueurs courte durée en représenté en moyenne 13 % des immatriculations totales des marques en France.

 

On retrouve logiquement en tête des marques ayant le immatriculés de véhicules auprès des loueurs courte durée : Renault arrive en tête en 2018 avec 49 099 unités soit 15 % de ses immatriculations totales, suivi de Peugeot avec 33 028 unités soit 11 % des immatriculations globales de la marque et enfin Citroën à 18 504 VP neufs, soit 11 % des ses ventes totales. Malgré cela, les Français ne sont pas ceux qui immatriculent le de VP neuf auprès des loueurs courte durée. Il s’agit plutôt de Fiat avec 25 % de ses immatriculations en LCD soit 15 852 unités, puis Ford (21 %, soit 13 259 unités), et enfin Opel (18 %, soit 9 861 VP neufs).

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Les concessionnaires peinent toujours à récupérer l'argent des primes à la conversion

Le gouvernement traîne toujours des pieds pour rembourser les distributeurs de l'avance réalisée pour les primes à la conversion. Pourtant, fin septembre 2018, 85 millions d'euros avaient été débloqués.

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page