Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
[CES 2019] Avis Bugdet Group confie à Continental le défi d'une flotte sans clé

[CES 2019] Avis Bugdet Group confie à Continental le défi d'une flotte sans clé

Déjà partenaires sous forme de phase d'expérimentation, Avis Budget Group et Continental ont profité du CES de Las Vegas pour afficher leur volonté de poursuivre l'aventure ensemble. Le loueur veut déployer des flottes de véhicules sans clés physiques, dès 2019.

 

A partir de 2020, il deviendra complexe de trouver un véhicule de location chez Avis et Budget qui utilisera encore une clé physique. Telle est l'ambition affichée au CES de Las Vegas par le groupe américain qui souhaite clairement aller loin avec Continental. Partenaires dans un programme d'expérimentation à Kansas City, aux Etats-Unis, ils ont annoncé durant le salon que cet accord s'inscrit désormais dans la durée et que le déploiement de la technologie va prendre un tournant industriel et ce, à l'échelle international.

 

Tout commencera en Amérique du Nord avant de se poursuivre en Europe, selon un calendrier en cours de définition. La solution d'accès et de démarrage sans clé de Continental va être implémentée dans chacun des nouveaux véhicules compatibles à mettre en parc. Ce qui correspond à un volume de 50 000 unités, réparti à parts égales entre les deux continents, selon une source interne à Avis Budget Group, présente sur le salon de Las Vegas. "Nous voulons que l'intégralité de notre parc soit accessible sans clé physique, à partir de la fin d'année 2020", a affirmé cette même source. Un projet pharaonique attend donc les équipes d'installateurs.

  

Une technologie pareille va forcément bouleverser à la fois le parcours de consommation et le modèle économique. Avis et Budget vont pousser une application mobile qui servira d'interface et de point de avec le client. Aussi, les lieux de prises en charge et de restitution vont s'affranchir des traditionnelles agences, admet-on chez le loueur. "Nous pourrons prendre place dans des parkings, des hubs de mobilités urbains et extra-urbains, ou encore chez des partenaires", imagine une représentante du groupe. Le modèle d'affaires pourrait donc évoluer vers une forme proche de l'autopartage, à ceci près que, rappelons-le, Avis Budget Group est détenteur de la marque Zipcar, spécialiste du genre.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Après-vente 2025 : les réseaux constructeurs regagnent du terrain

Selon la dernière étude prospective sur l’après-vente automobile du cabinet TCG Conseil, les réseaux de marque reprendront des parts de marché d'ici à 2025. Une performance qu'ils doivent à une meilleure

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit .

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page