Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault conteste le versement illégal de salaires

Mouna Sepehri, directrice déléguée à la présidence de Renault.

Renault conteste le versement illégal de salaires

Selon les agences Reuters et AFP, Mouna Sepehri, directrice déléguée à la présidence de Renault, aurait reçu 500 000 euros sur ieurs années en tant que membre du directoire de l'Alliance. Renault dénonce une "campagne de déstabilisation orchestrée".
Extrait de l'article :

 

Mouna Sepehri, directrice déléguée à la présidence de Renault, a reçu une somme de près de 500...

Taille de l'article : 371 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page