Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Daimler Financial Services devient Daimler Mobiliy AG

Daimler Financial Services devient Daimler Mobiliy AG

À nouvelle année, nouveau nom : Daimler Financial Services, captive du groupe allemand, change officiellement de nom pour devenir Daimler Mobility AG. Avec cette évolution, la financière marque sa volonté de porter les services de mobilité.

 

Pour cette nouvelle année, la financière du groupe Daimler, Daimler Financial Services, devient Daimler Mobility AG. Une évolution qui en dit long sur les ambitions de la captive en matière de mobilité. Son portefeuille s’étend donc officiellement au-delà du financement et de l’assurance, pour gérer désormais les solutions numériques pour le traitement des paiements, via Mercedes Pay, mais aussi les différents services de mobilité, basés sur des applications, tels que Moovel, Car2go, Mytaxi mais aussi Clever Taxi, Kapten et Beat.

 

Ces services, disponibles sur quatre continents différents, 19 pays et 130 villes, comptent près de 31 millions de clients dans le monde, une communauté en hausse de 75 % par rapport à 2017. Daimler poursuit donc ses grandes manoeuvres dans le domaine, après avoir annoncé l.

 

"Ce changement de nom met bien en lumière la transformation de notre division commerciale en fournisseur de services de mobilité, explique Jean-Jacques Nuel, directeur de la captive en France. Les services financiers restent toutefois un élément pilier de notre activité."  Un modèle déjà éprouvé du côté du groupe Renault avec RCI Bank qui chapeaute notamment le service de VTC Marcel et Yuso notamment.

 

Des résultats en hausse pour la partie financement

 

Pour Daimler Mobility, les revenus générés par les différents services de mobilité devraient atteindre de 2,5 milliards d’euros au cours de la prochaine décennie. En attendant, ceux issus du financement de VN et VO ne cessent de croître. A l’échelle mondiale, le nombre de véhicules financés en crédit ou via des formule de leasing, pour les clients finaux, s’est accru de 9 % pour passer de 4,8 à 5,3 millions. La production totale, elle, a augmenté de 7 % pour atteindre 154 milliards d’euros. En France, cette tendance haussière a aussi été observée.

 

"2018 dans son ensemble s’est bien déroulée même si la deuxième partie de l’année a été difficile, marquée par des incertitudes liées notamment à WLTP. Notre mécanique de programmes marche bien et nous a permis d’augmenter notre performance sur l’année complète", détaille Jean-Jacques Nuel. La pénétration de la captive sur les VP des deux marques est ainsi passée de 52 à 60 %. 80 % de ses financements ont été représentés par les formules locatives.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Vulcain va déployer l'enseigne Easy VO

Après une année 2018 de consolidation et d'investissements, le groupe Vulcain démarre l'année 2019 sur les chapeaux de roue avec l'ouverture de sa plateforme de préparation, de deux centres Easy VO, un développement

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page