Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Free2Move Paris entame son expansion

Free2Move Paris entame son expansion

Depuis le 12 mars 2019, le service d'autopartage de PSA permet à sa flotte de stationner dans les rues d'Issy-les-Moulineaux (92). Une extension du périmètre qui amorce une dynamique printanière prometteuse.

 

Les frontières de Paris ont été franchies. Ce 12 mars 2019 marque en effet l'ouverture de Free2Move Paris à la ville d'Issy-les-Moulineaux (92), au sud-ouest de la Capitale. Une première depuis le lancement du service d'autopartage, au début du mois de décembre dernier, et qui laisse comprendre que PSA va conquérir peu à peu de nouveaux territoires.

 

"Les négociations ont été rapides, témoigne au Journal de l'Automobile, Olivier Rigoni, le délégué en charge de la voirie à la mairie d'Issy-les-Moulineaux. Nous cherchions une solution à déployer en peu de temps et Free2Move nous a proposé une formule clé-en-main qui convient à nos besoins". La ville récompensée du Prix de la Mobilité 2018, en Ile-de-France, dispose d'un maillage dense de 22 stations Autolib' qui totalisent 125 places assorties de bornes de recharge.

 

Du côté de PSA, cette extension du service n'entraine aucune augmentation de la flotte, "dimensionnée dès le départ pour cette évolution de la zone couverte", rappelle Olivier Guasch, le responsable de Free2Move Paris. "En termes opérationnel, nous avons observé dans les données de déplacement qu'il y a un véritable flux de personnes entre Issy-les-Moulineaux et Paris", explique-t-il comme une promesse de pérennité. Outre les stations disponibles dans la ville, l'opérateur d'autopartage dit "chercher des solutions innovantes pour procéder à la recharge des véhicules".

 

Vers les zones commerciales

 

PSA affiche clairement sa volonté d'offrir de nouvelles zones à ses clients. Courant février, Free2Move a autorisé le stationnement dans les zones du Bois de Vincennes et du Bois de Boulogne durant un week-end à la météo clémente. Face au succès rencontré, il a été admis qu'à partir de ce 12 mars 2019, les deux espaces de verdure intègrent le périmètre de manière permanente. Mais ce n'est pas tout.

 

En effet, dès cette semaine, un nouveau schéma va se mettre en place, confie Olivier Guasch au Journal de l'Automobile. L'équipe de Free2Move Paris finalise les termes de contrats qui donneront l'opportunité d'atteindre et de clore une session de location dans des zones commerciales extérieures à Paris. Deux d'entre elles lanceront le concept et d'autres suivront ensuite. "Il n'y aura pas de grands volumes de location depuis ces aires de stationnements, mais nous garantirons toutefois le retour vers le domicile, grâce à des dispositions logistiques", assure le responsable.

 

Depuis le lancement de Free2Move, Olivier Guasch observe qu'un quart des inscrits utilisent le service "ieurs fois par semaine". 20 % des locations servent pour les trajets domicile-travail, contre 80 % de session à titre de commodité. Le temps d'utilisation moyen s'élève à 30 minutes pour des déplacements de 6 à 7 km en moyenne. "Nous avons une augmentation des locations qui comprennent un stationnement hors de Paris avant de revenir", rapporte le responsable. Il n'élude alors pas la question de l'ajout d'une nouvelle formule dans la grille tarifaire : "Nous étudions la mise en place d'un tarif à la journée. Nous devrions l'ajouter d'ici peu de temps".

 

Quant à la ville d'Issy-les-Moulineaux, elle n'exclut pas l'introduction d'autres services d'autopartage dès lors que ceux-ci ont recours à des véhicules électriques. "Nous nous sommes toujours montrés innovants et dynamiques dans le registre de la mobilité et nous voulons continuer dans cette voie", boucle Olivier Rigoni.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'arrêt des voitures thermiques coûtera ieurs centaines de milliards d'euros

En 2040, le gouvernement a prévu la fin de la commercialisation des voitures thermiques. Mais le coût de cette décision est-il bien mesuré ? Un rapport parlementaire parle de ieurs centaines de milliards

Renault nomme en France, en Europe et en Chine

La France, l'Europe mais aussi la Chine et la zone Pacifique sont au centre des nominations que Renault vient d'annoncer.

Carlos Tavares, PSA :

Le patron de PSA prévoit un impact sur l’ensemble de la filière automobile dès la mise en œuvre des normes d’émission de CO2 en 2021. Le groupe pilote d’ores et déjà ses niveaux de stocks

Les immatriculations 2018 de véhicules diesel ont encore baissé en Europe

Les dernières statistiques de l'Acea montrent un recul de 18,3 % des immatriculations de véhicules diesel dans l'Union européenne en 2018, au grand bénéfice de l'essence. La part des véhicules

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page