Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Groupe Horizon, entre consolidation et recherche de talents

Groupe Horizon, entre consolidation et recherche de talents

En 2018, le groupe Horizon s’est illustré avec deux rachats d’envergure, le propulsant dans le Top 3 des distributeurs BMW. Après le temps de la croissance, vient celui de la consolidation, notamment des équipes.

 

2018, une année à marquer d’une pierre blanche pour le groupe Horizon. Après le rachat en avril des concessions BMW-Mini de Dieppe et de Rouen, puis le déménagement du site de Pontoise, est intervenue, en juillet, la reprise de la concession Charles Pozzi, dans le 17e arrondissement de Paris. Des acquisitions qui ont permis au groupe de doubler son réseau de concessions. Au nombre de 6, elles ont généré l’an passé la vente de 3 420 BMW et 1 498 Mini, ainsi que 2 230 modèles d’occasion. Le tout, pour un chiffre d’affaires de 232 millions d’euros. A périmètre constant, la marque Mini, en progression de 24 %, est venue compenser des résultats difficiles chez BMW, frappé de plein fouet par le cycle NEDC corrélé. Avec, au global, pour le périmètre historique, un volume de ventes en hausse de 3 % pour le VN à 2 769 unités et de 30 % pour le VO, à 1047 exemplaires. Le chiffre d’affaires s’est quant à lui accru de 9,6 % à de 150 millions d’euros.

 

"2018 a été une année difficile pour le marché automobile français et particulièrement pour le premium. Nous avons dû évoluer dans un climat social compliqué et en subissant l’attentisme des clients, perdus dans les annonces, souligne Mikaël Pete, dirigeant du groupe Horizon. Malgré cela, nous avons affiché, comme les années précédentes, de très bons résultats financiers avec une rentabilité à de 2 %. 2019 sera une année de transition pendant laquelle BMW aura des atouts à faire valoir, notamment grâce à une gamme en partie renouvelée. Sur le long terme, les contraintes réglementaires en matière de CO2 ou de polluants vont provoquer des opportunités puisque les clients vont devoir changer leur véhicule. A condition bien sûr de proposer une gamme qui aidera à lever les doutes et répondra aux besoins."

 

Des équipes à consolider

 

Qui dit doublement des concessions, dit aussi doublement des effectifs avec, à présent, 292 collaborateurs. Un nombre pourtant bien insuffisant pour répondre aux ambitions du groupe. Pour Mikaël Pete, "l’heure est aujourd’hui à la consolidation de nos nouvelles acquisitions, même si des opérations de croissance externe ne sont pas exclues. Nous serons juste attentifs à la valeur des fonds."

 

Comme tous les acteurs de la distribution automobile, le groupe rencontre des difficultés pour renforcer ses équipes dans ses nouvelles affaires mais aussi pallier les places laissées vacantes par le turn over naturel jugé faible. "Les entreprises qui réussissent sont celles qui ont les bonnes équipes et qui peuvent compter sur des collaborateurs de qualité. Ce manque de personnel pourrait ralentir notre croissance", alerte le dirigeant. Qui estime qu’entre 30 à 40 postes sont à pourvoir dans son groupe, dans tous les métiers. "50 % des besoins se situent en après-vente, 30 % en vente et 20 % en administration. Nous sommes à la recherche de collaborateurs avec différents degrés d’expérience. Nous avons besoin de tout le monde, mais surtout de personnes qui ont l’envie", souligne-t-il.

 

Un management horizontal

 

Objectif pour le groupe Horizon, recruter des talents impliqués dans la vie de l’entreprise. "Ce qui est important, c'est d’avoir une entreprise à taille humaine et un circuit de décision court, souligne Mikaël Pete. Si nous pensons que la rémunération est importante, nous sommes partisans du management à l’horizontal qui privilégie l’implication des collaborateurs dans l’orientation stratégique du groupe et dans les prises de décisions. La transparence s’érige comme l’une de nos valeurs aux côtés de l’exemplarité, le professionnalisme, mais aussi la convivialité". Une philosophie appliquée au jour le jour dans l’entreprise. Dernier exemple en date, les équipes ont pu apporter leur contribution lors de l’installation de la concession de Pontoise dans les nouveaux locaux au sein de la Cité de l’Automobile de St-Ouen l’Aumône. "Ils ont façonné la concession, décidé de la meilleure façon de gérer les flux. Tout a été pensé par les collaborateurs, pour les clients", illustre le dirigeant.

 

Le groupe Horizon, aujourd’hui troisième distributeur sur groupe BMW à l’échelle nationale,s’est construit autour d’une équipe de trentenaires à l’époque, et toujours présents dans l’entreprise aujourd’hui. "Si le groupe poursuit ses opérations de croissance externe, ce n’est pas seulement une stratégie d’investissement. C’est aussi le moyen de proposer des plans de carrières", illustre celui qui est entré il y de 20 ans au sein d’Horizon en tant que vendeur. "La plupart de nos cadres et directeurs ont grimpé les échelons en interne. Le succès d’Horizon, c’est l’aventure humaine", conclut-il.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Essence et SUV rendent le malus  lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

RRG lance une usine à préparer les VO dans le Nord

La préparation et le reconditionnement des VO font l'objet de toutes les attentions. Depuis quelques semaines, RRG a ouvert une Factory VO dans le département du Nord.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page