Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Top 10 VO : La Peugeot 308 II tire son épingle du jeu

Top 10 VO : La Peugeot 308 II tire son épingle du jeu

Certes ce n'est pas la échangée durant le mois de juin 2019, mais la Peugeot 308 de deuxième génération a résisté à la morosité pour signer la meilleure performance de la période. Ce qui conforte son dynamisme semestriel.

 

Son heure est venue. Sur le marché des véhicules d'occasion, la Peugeot 308 de deuxième génération connait un franc succès. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : la lionne a vu son volume transactionnel croître de 13,51 %, au mois de juin, à 8 211 unités, quand la quasi-totalité du top 10 (voire du top 20) accusait une fonte des scores.

 

Ce total mensuel porte le cumul de l'année à 48 844 ventes de 308 II sur le marché de l'occasion. La Peugeot revendique donc une croissance de 28,6 %, soit la meilleure progression au terme de la première moitié de l'exercice. En pénétration, elle atteint 1,71 %, soit près d'un point derrière la Clio IV (2,64 %), qui continue d'occuper le haut du classement. La Renault a progressé de 23,4 % en nombre de ventes au premier semestre, à 75 591 cessions.

 

Des cadors sur la pente descendante

 

Pour revenir au mois de juin dans son ensemble, rares sont celles qui ont, en effet, réussi à contredire la tendance du marché et à enregistrer une progression par rapport à juin 2018. Elles ne sont que deux autres dans le top 10 : la Clio IV a pris 4 %, à 11 708 transactions et la Peugeot 208 a grapillé 2,14 %, à 10 550 reventes. En élargissant le périmètre, on peut souligner la performance du Peugeot 2008, dont le cycle produit est favorable. Avec 5 777 échanges de propriétaires au compteur, le SUV grimpe de 11,9 %, par rapport à juin 2018. Au terme du semestre, sa croissance est de 22,9 %, à 34 926 transactions.

 

Parmi les grandes victimes du mois, on retiendra notamment les Peugeot 206 (-21,86 %, à 10 067 transactions) et Peugeot 207 (-10,6 %, à 8 109 unités), la Renault Clio III qui a perdu 18 %, à 7 679 cessions et le duo Volkswagen Golf et Polo, qui ont respectivement dévissé de 20,9 % (7 588 unités) et de 20,3 % (7 165 unités). Au cumul des six mois écoulés, tous ces modèles sont en perte de vitesse, comme un symbole de fin de chapitre commercial.

 

 

 

Rang

Marque Modèle

Volume

%Var

PDM (%)

Volume

%Var

PDM (%)

 

 

 

 

 

 

 

 

1

Renault - Clio IV

11 708

4,08%

2,54%

75 591

23,40%

2,64%

 

 

 

 

 

 

 

 

2

Renault - Clio

10 676

-26,27%

2,31%

71 275

-18,57%

2,49%

 

 

 

 

 

 

 

 

3

Peugeot - 208

10 550

2,14%

2,29%

66 281

23,91%

2,32%

 

 

 

 

 

 

 

 

4

Peugeot - 206

10 067

-21,86%

2,18%

64 765

-14,05%

2,26%

 

 

 

 

 

 

 

 

5

Peugeot - 308 II

8 211

13,51%

1,78%

48 844

28,62%

1,71%

 

 

 

 

 

 

 

 

6

Peugeot - 207

8 109

-10,59%

1,76%

50 867

-1,53%

1,78%

 

 

 

 

 

 

 

 

7

Renault - Clio III

7 679

-18,00%

1,66%

50 249

-2,60%

1,76%

 

 

 

 

 

 

 

 

8

Volkswagen - Golf

7 588

-20,93%

1,64%

47 647

-12,53%

1,67%

 

 

 

 

 

 

 

 

9

Volkswagen - Polo

7 165

-20,36%

1,55%

47 133

-8,16%

1,65%

 

 

 

 

 

 

 

 

10

Renault - Captur

6 440

-3,09%

1,40%

39 794

8,25%

1,39%

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Faurecia déjoue les pronostics au premier semestre 2019

Dans un contexte de marché difficile, l'équipementier français a bien résisté. Son bénéfice net a progressé de 1 % au premier semestre, à 346 millions d'euros. Les volumes de ventes sont toutefois

Les services connectés, nouvel eldorado des distributeurs Mercedes ?

Mercedes-Benz dévoile ses ambitions autour des services connectés. Une potentielle manne financière pour le constructeur…et pour les distributeurs ?

La filière automobile abasourdie par la nouvelle prime à la conversion

Mesure brutale, absence de concertation et manque de vision globale : industriels et distributeurs dénoncent un texte illisible qui rend impossible les projections sur le devenir de la prime à la conversion.

Les véhicules diesel d'occasion exclus de la nouvelle prime à la conversion

La prime à la conversion, qui entre en vigueur le 1er août 2019, se recentre sur les véhicules électriques et les foyers modestes. Seuls les modèles neufs et d'occasion émettant moins de 117 g de CO2 pourront

La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur au 1er août 2019

Contre toute attente et sans concertation avec la filière automobile, le gouvernement a publié ce matin au Journal officiel les nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion. Comme prévu,

Année noire en perspective pour le salon de Francfort

Grand-messe de l'automobile, en alternance avec le Mondial de Paris, le salon de Francfort va sans doute vivre sa pire édition en septembre 2019. La liste des constructeurs absents ne cesse de s'allonger.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page