Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Toyota Motor Europe solide au premier semestre 2019

Toyota Motor Europe solide au premier semestre 2019

Les ventes de Toyota Motor Europe se sont accrues de 3,3 % entre janvier et juin 2019, atteignant un total de 578 400 unités. L’essentiel du volume a été réalisé par la marque Toyota avec 538 000 mises à la route.

 

Toyota Motor Europe a réalisé un premier semestre 2019 de haut vol. La structure européenne du constructeur japonais a écoulé 578 400 véhicules particuliers et utilitaires légers sur cette période, un volume en progression significative de 3,3 % par rapport à 2018. Elle a ainsi vu sa part de marché continentale s’établir à 5,3 % (+0,4 point).

 

Les deux marques du groupe ont contribué à cette montée en puissance. Toyota, avec 537 928 unités cumulée (+3,2 %), a représenté l’essentiel de l’activité, notamment grâce à la Yaris (130 967), le C-HR (79 020) et le RVA4 (72 791). Notons également les bons démarrages de la nouvelle Corolla (69 446) et de la Camry (23 543). Autre point à souligner, de la moitié des ventes de la marque concernent des modèles hybrides.

 

Pour sa part, Lexus a atteint 40 450 ventes au premier semestre (dont 28 000 hybrides, +17 %), soit une hausse de son activité de 4,9 %. Les modèles les en vue ont été le NX (11 700 unités), le nouveau UX (8 500 unités) et le RX (8 400 unités).

 

"Le premier semestre a été dynamique pour nous avec pas moins de quatre lancements de modèles progressivement introduits au cours de cette période. Malgré l'affaiblissement du marché européen, les ventes de Toyota et de Lexus ont augmenté grâce à la forte demande pour nos modèles hybrides. Cette solide performance se poursuivra au second semestre et nous sommes en voie de dépasser notre objectif de vente total de 1 065 000 Toyota et Lexus cette année", affirme Matt Harrison, le vice-président exécutif de Toyota Motor Europe.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Faurecia déjoue les pronostics au premier semestre 2019

Dans un contexte de marché difficile, l'équipementier français a bien résisté. Son bénéfice net a progressé de 1 % au premier semestre, à 346 millions d'euros. Les volumes de ventes sont toutefois

Les services connectés, nouvel eldorado des distributeurs Mercedes ?

Mercedes-Benz dévoile ses ambitions autour des services connectés. Une potentielle manne financière pour le constructeur…et pour les distributeurs ?

La filière automobile abasourdie par la nouvelle prime à la conversion

Mesure brutale, absence de concertation et manque de vision globale : industriels et distributeurs dénoncent un texte illisible qui rend impossible les projections sur le devenir de la prime à la conversion.

Les véhicules diesel d'occasion exclus de la nouvelle prime à la conversion

La prime à la conversion, qui entre en vigueur le 1er août 2019, se recentre sur les véhicules électriques et les foyers modestes. Seuls les modèles neufs et d'occasion émettant moins de 117 g de CO2 pourront

La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur au 1er août 2019

Contre toute attente et sans concertation avec la filière automobile, le gouvernement a publié ce matin au Journal officiel les nouveaux critères d’accès à la prime à la conversion. Comme prévu,

Année noire en perspective pour le salon de Francfort

Grand-messe de l'automobile, en alternance avec le Mondial de Paris, le salon de Francfort va sans doute vivre sa pire édition en septembre 2019. La liste des constructeurs absents ne cesse de s'allonger.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page