Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Bras de fer entre Volkswagen et Toyota sur le marché français des particuliers

Si, en France, Toyota a dépassé Volkswagen sur le marché des particuliers en 2019, l'Allemand reste leader auprès des professionnels.

Bras de fer entre Volkswagen et Toyota sur le marché français des particuliers

Petite révolution dans le paysage automobile français : sur les huit premiers mois de l’année, Toyota est devenue la marque étrangère la achetée en France, devant Volkswagen. A moins de 50 petites unités cependant.

 

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. C’est en somme ce que les chiffres du marché automobile français reflètent. Et particulièrement ceux des ventes aux particuliers. C’est en effet sur ce segment que vient d'avoir lieu un petit bouleversement : au cumul des huit premiers mois de l’année, la marque Volkswagen a été détrônée de sa place de premier importateur par la marque Toyota, sur le canal des particuliers. D’une très courte tête certes, mais tout de même.

 

Depuis le début de l’année, la marque japonaise a écoulé 42 472 véhicules particuliers sur ce canal, soit un volume en hausse de 1,8 % et une part de marché de 6,4 %. Mention spéciale aux Camry et Corolla qui sont venues apporter des ventes additionnelles, ainsi que la Yaris dont les commercialisations se sont accrues. Parallèlement, Volkswagen a vu ses ventes chuter de 11,7 % à 42 426 unités, notamment à cause de sa Golf en fin de vie. Avec seulement 46 unités supplémentaires écoulées par le japonais, la tendance reste donc à confirmer sur le reste de l’année 2019.

 

Volkswagen domine sur le canal des flottes

 

Précision utile, sur le canal des flottes, Volkswagen reste de très loin la première marque étrangère en France avec 29 789 véhicules particuliers et utilitaires commercialisés auprès des administrations et des loueurs longue durée. Avec, comme piliers, le Tiguan, la Golf mais aussi la Passat et le Touran. L’Allemand s’impose donc loin devant la deuxième marque étrangère la populaire auprès des professionnels, Mercedes-Benz, qui a atteint depuis le début de l’année 22 895 unités et surtout, devant Toyota qui revendique un volume de 17 726 immatriculations sur le canal des sociétés.

 

Autre nuance, si Toyota se place en tant que première marque étrangère en France, le résultat reste bien différent en Europe. Sur le premier semestre, Volkswagen est restée de loin la marque la vendue, malgré un volume en recul de 6,7 % à 908 078 véhicules particuliers, et 11,1 % de part de marché. Toyota se place à la dixième place des marques les populaires au sein du Vieux Continent avec 372 654 immatriculations de VP, selon l’ACEA, soit un léger repli de 0,3 % et une pénétration de 4,6 %.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Parascandola se développe avec Citroën

Le groupe Parascandola devrait ajouter à son réseau, le 1er janvier 2020, trois concessions Citroën et DS. De quoi lui permettre d’atteindre environ 5 500 véhicules neufs vendus à l’année.

Le groupe RCM acquiert 4 nouvelles concessions Mercedes-Benz Trucks

L’entité Saga Mercedes de l’opérateur rachète le groupe Massoni, qui dispose de 4 concessions localisées dans le Périgord et le Limousin.

Le groupe Maurin prend le panneau Ford en Belgique

L’opérateur nîmois ne s’arrête et enchaîne les opérations de croissance externe. Selon l’Autorité de la concurrence belge, le groupe serait en passe d’acquérir deux concessions Ford

Renault s'associe à Mobivia pour racheter Exadis

La maison mère de Norauto a confirmé l’information. Elle s’associe au constructeur en vue d’acquérir les 9 plateformes de pièces de rechange d’Exadis, filiale du groupe Laurent.

Livraison de pièces de rechange : Renault en porte-à-faux

Depuis le début de l’été, la plateforme principale du groupe Renault n’arrive pas à assurer les livraisons de ses pièces de rechange, provoquant la colère de son réseau. Renault répond.

Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page